Les PLP, Ou Partenariats Locaux de Prévention

Les PLP, pour Partenariats Locaux de Prévention, sont des dispositifs qui sont mis en place par les citoyens d’un quartier, en accord et en collaboration avec les pouvoirs publics. Leur objectif est à la fois d’augmenter la sécurité dans ces quartiers, d’y faire baisser le taux de criminalité et de diminuer le sentiment d’insécurité, parfois très tenace.

Un PLP, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un accord de communication structuré entre les citoyens, la police locale et les autorités administratives au sein d’un quartier déterminé et qui vise à impliquer une série d’acteurs en matière de prévention de la criminalité.

Les Partenariats Locaux de Prévention ont pour but de relever des faits suspects afin de prévenir des délits via une collaboration entre les citoyens et les pouvoirs locaux qui se met en place par téléphone, par SMS ou par email.

Les objectifs des Partenariats Locaux de Prévention

  • Augmenter le sentiment de sécurité général du citoyen ;
  • Favoriser le contrôle social dans le quartier ;
  • Prévenir la criminalité dans une logique intégrale et intégrée ;
  • Augmenter le sentiment de cohésion sociale ;
  • Accroître la prise de conscience de l’importance de la prévention.

Et ce, via un échange d’informations afin d’assurer la participation, la communication et la prévention.

Les dérives éventuelles des PLP

Lors de la création d’un Partenariat Local de Prévention, il convient de bien insister sur ce qu’un PLP n’est pas, à savoir :

  • Le PLP n’est pas une organisation qui effectue des patrouilles, interventions ou autres tâches policières ;
  • Le PLP n’est pas une milice privée ;
  • Le PLP n’est pas un lieu de délation ;
  • Poursuiveur d’objectifs politiques liés à un parti ;
  • Le PLP n’est pas un lieu de privilège aux citoyens dans leurs contacts avec la police.

Le PLP doit donc être utilisé par les citoyens avec parcimonie et de façon responsable.

Dans le cas contraire, il pourra être dissous par les autorités et perdra une grande partie de son efficacité.

Lire aussi : 5 Excellentes Protections Gratuites Contre Le Cambriolage

Comment communiquer les faits suspects?

Les faits constatés peuvent se transmettrent des membres du PLP vers les autres membres ou vers la police via différents canaux :

  • Par SMS ;
  • Par email ;
  • Par téléphone ;

L’utilisation d’un réseau social, comme Facebook, n’est pas recommandée car il n’y a aucun contrôle sur les informations qui y seront divulguées, ni sur les personnes qui pourront y avoir accès.

En cas d’urgence, la police recommande de toujours utiliser le téléphone.

Les autres moyens de communication seront de préférence utilisés pour signaler des faits suspects non-urgents.

Le panneau PLP

  • Logo officiellement reconnu et ne pouvant être utilisé que pour des PLP officiellement reconnus, c’est-à-dire qui sont validés par le SPF Intérieur.
  • Le panneau n’est placé que dans une zone géographiquement délimitée [en début des accès à la zone des Partenariats Locaux de Prévention].
Le panneau signalant le début des partenariats locaux de prévention, ou PLP

Comment créer un PLP?

Pour créer un Partenariat Local de Prévention, l’instigateur du projet doit demander l’autorisation au SPF Intérieur, qui examinera les motivations exactes du ou des demandeurs et, si le projet est légitime, donnera son accord.

Vous pouvez retrouver toute la procédure de création du PLP ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.